Entraînement, équipement supplémentaire, modernisation

Plus d’un milliard de francs suisses ont été investis dans de gros projets en plus des interventions

de maintenance périodiques pour augmenter la sécurité des installations et leur fiabilité en exploitation depuis leur mise en service. Voici une sélection des nouveautés techniques apportées et des étapes d’évolution significatives en matière d’exploitation:

 

1979

 

  • 19 janvier: amorçage de la première réaction en chaîne autoentretenue
  • 6 février: première délivrance d’énergie électrique au réseau de transport suisse
  • 30 octobre: début du fonctionnement à pleine charge
  • 20 décembre: début des livraisons de vapeur industrielle à la cartonnerie de Niedergösgen

 

1980

 

  • Importants travaux d’amélioration, essentiellement dans la partie conventionnelle de l’installation
  • Extension de la capacité de stockage d’assemblages combustibles usés

1981

 

  • 15 mai: Inauguration officielle de la centrale nucléaire Expiration de la période de garantie de deux ans: transfert de propriété de la centrale nucléaire des mains de la Kraftwerk Union AG, maître d’oeuvre général
  • Poursuite des travaux d’amélioration: remplacement du réservoir d’eau alimentaire, modifications apportées aux générateurs de vapeur, travaux de révision sur deux turbines basse pression

1982

 

  • Rénovations du groupe de turbines afin d’en améliorer le rendement
  • Extension du bâtiment administratif par adjunction d’une aile supplémentaire
  • Premier transport d’assemblages combustibles usés vers l’usine de traitement de La Hague, France.

 

1983

 

  • Réfection intégrale de l’isolation thermique des trois générateurs de vapeur

 

1984

 

  • Achèvement du retubage des trois condenseurs
  • Transformation du traitement chimique du circuit vapeur-eau vers un pur conditionnement à l’hydrazine.

 

1985

 

  • Autorisation du Conseil fédéral d’augmenter la puissance thermique nette

1986

 

  • Transformation des dispositifs de sécurisation de la pressurisation du circuit de refroidissement primaire du réacteur
  • Achèvement des travaux d’améliorations des turbines basse pression lancés en 1981

1987

  •  
  • Extension et transformation du bâtiment des installations électriques
  • Extension sur plusieurs étages du bâtiment de magasin et d’atelier ainsi que transformation du magasin de stockage des pièces lourdes

1988

 

  • Achèvement de la campagne de remplacement des vis d’assemblage de la ceinture de la cuve de réacteur
  • Acquisition d’un rotor de réserve pour l’alternateur

 

1989

 

  • Modification des valves de pilotage des vannes d’isolement de vapeur fraîche
  • Réfection des surfaces d’appui de la structure du coeur dans la cuve de pression du réacteur

 

1990

 

  • Allongement de la zone du combustible des éléments combustibles

1991

 

  • Achèvement du programme pluriannuel d’amélioration des équipements montés dans le réacteur
  • Première utilisation d’éléments combustibles constitués de crayons à double envelope particulièrement résistants à la corrosion
  • Rénovation de la distribution d’énergie électrique pour les équipements périphériques

1992

 

  • A partir de juillet: exploitation de la centrale à la puissance thermique maximale autorisée du réacteur, soit 3002 mégawatts

1993

 

  • Montage additionnel d’un système de dépressurisation de l’enceinte de confinement
  • Introduction d’un système fédératif de documentation et d’information

 

1994

 

  • 17 janvier: délivrance des cent milliardièmes kilowattheures au réseau de transport électrique suisse
  • Remplacement des rotors des trois pompes de recirculation du caloporteur
  • Premier chargement du coeur sans insertion d’assemblages combustibles neufs sur la périphérie du réacteur, ce qui permet de protéger la cuve de réacteur contre la fragilisation neutronique et d’obtenir une meilleure utilisation du combustible.

 

1995

 

  • Mise en service d’un poste d’inspection des assemblages combustibles et des grappes de commande
  • Remplacement du rotor des turbines basse Pression J Révision totale de la deuxième prise d’eau sur le canal aval de la centrale hydroélectrique
  • Introduction d’un nouveau système de dosimétrie de contrôle

1996

 

  • Adaptation de la puissance électrique nominale brute à 1020 mégawatts grâce aux gains de puissance obtenus par  ’ensemble des mesures d’amélioration du rendement par la transformation des turbines

1997

 

  • Première utilisation d’éléments combustibles Mox à mélange d’oxyde contenant du plutonium
  • Modification du circuit de refroidissement du réacteur et des systèmes de refroidissement de secours et du réacteur à l’arrêt pour l’injection de bore enrichi
  • Réaménagement de la zone sud du site
  • Achèvement des travaux du nouveau bâtiment de formation des équipes d’exploitation et du pavillon d’accueil des visiteurs

 

1998

 

  • Utilisation exclusive d’éléments combustibles pourvus de crayons à double gaine résistant à la corrosion
  • Réalisation du concept de coeur de réacteur à quatre zones: tous les éléments combustibles sont dès lors utilisés sur quatre cycles d’exploitation

1999

 

  • Achèvement du rééquipement commence en 1997 d’un troisième circuit de refroidissement totalement indépendant pour la piscine de stockage des assemblages combustibles usés
  • Construction d’une nouvelle halle de stockage de rechanges et de pièces de grandes dimensions
  • Livraison du premier conteneur spécial de transport et de stockage d’assemblages combustibles usés et destinés à être entreposés au Centre de stockage intermédiaire pour déchets radioactifs (ZZL) à Würenlingen

2000

 

  • Remplacement du stator de l’alternateur
  • Première utilisation d’éléments combustibles chargés en uranium de retraitement
  • Mise en service du simulateur intégral pour la formation et la requalification des personnels d’exploitation habilités

 

2001

 

  • Relève de l’installation de calculateurs de commande d’origine par un système d’information et de gestion des données de processus
  • Après mise en service du ZZL de Würenlingen, premier transport de retour de déchets hautement radioactifs vitrifiés en provenance de La Hague
  • Lancement d’un programme pluriannuel de travaux de remise à niveau de divers bâtiments afin d’en améliorer les caractéristiques parasismiques et de renforcer leur protection contre les intrusions

2002

 

  • Etude de projets de modernisation représentant des investissements de plus de 200 millions de francs suisses, parmi lesquels le rééquipement d’un dispositif de décharge du système de refroidissement du réacteur, l’extension de la capacité de stockage en piscine d’assemblages combustibles uses dans un nouveau bâtiment d’entreposage, l’extension du bâtiment des équipements auxiliaires, l’acquisition d’un groupe excitateur de réserve, le remplacement des équipements
  • intérieurs de la tour de refroidissement, des améliorations du rendement des turbines, le remplacement des surchauffeurs
  • intermédiaires à séparateurs d’eau ainsi que l’acquisition d’un nouveau disjoncteur de départ de l’alternateur.

2003

 

  • Début des travaux de rénovation des équipements intérieurs de la tour de refroidissement
  • Remplacement du dispositif hydromécanique de protection contre les survitesses du groupe turboalternateur
  • Remplacement du disjoncteur de départ de l’alternateur

 

2004

 

  • Certification par l’Association suisse pour les systèmes de qualité et de management (ISO 9001:2000 pour la gestion de la qualité, ISO 14001:1996 pour la gestion de l’environnement ainsi que OHSAS 18001:1999 pour la gestion de la prévention des accidents du travail) du système de gestion de qualité spécifique aux processus de la centrale nucléaire de Gösgen introduit en 2003 J Délivrance de l’autorisation de construction et d’exploitation conforme à la législation sur le nucléaire du bâtiment d’entreposage des assemblages combustibles usés J Modernisation des systèmes de calculateur de contrôle de la sécurité

2005

 

  • Rééquipement d’un dispositif piloté de décharge de pression du système de refroidissement du réacteur
  • Modifications constructives des turbines pour améliorer encore le rendement de l’installation
  • Remplacement des faisceaux de tubes des surchauffeurs intermédiaires
  • Introduction d’un système d’ajout dosé de zinc au caloporteur

 

2006

 

  • Remplacement du groupe excitateur de l’alternateur
  • Révision de l’analyse probabiliste de sécurité
  • Réalisation d’une gestion intégrée des situations d’urgence: introduction du manuel révisé d’exploitation et de maîtrise des situations d’urgence

2007

 

  • Remplacement partiel de la régulation analogique du groupe turbine par une régulation numérique
  • Remplacement d’un transformateur 220 kV du réseau alimenté de l’extérieur de la centrale
  • Mise en service de l’extension des équipements auxiliaires du réacteur et de la nouvelle aile du bâtiment administratif
  • Conditionnement des déchets accumulés en 28 années d’exploitation dans le coeur du réacteur

 

2008

 

  • Mise en exploitation du nouveau bâtiment de stockage des assemblages combustibles usés
  • Remplacement des systèmes d’étanchéité de l’ensemble des pompes principales de caloporteur
  • Remplacement des trois pôles du transformateur principal 380 kV ainsi que du pôle de réserve
  • Remplacement de deux réchauffeurs basse pression

Achèvement de la réévaluation de sécurité périodique décennale

2009

 

  • Achèvement de la campagne de remplacement des trois réchauffeurs basse pression
  • Poursuite du renforcement des barrières de sécurité contre les intrusions indésirables
  • Remplacement du refroidisseur intermédiaire des circuits nucléaires
  • Nettoyage et vitrification de la paroi extérieure de la cheminée d’évacuation des effluents gazeux
  • Remplacement du calculateur d’enregistrement de données du système d’information sur les données de processus
  • Démontage du mât météorologique à Niedergösgen

 

2010

 

  • A compter du mois d’août, la centrale nucléaire de Gösgen met sur le marché hebdomadaire de Swissgrid, l’exploitant du réseau de transport électrique suisse, de la puissance de régulation tertiaire négative, avec pour effet une réduction de la puissance livrée dans le cadre de la régulation du réseau J Introduction d’une nouvelle norme de caractéristiques de surface pour les pastilles de combustible et d’une nouvelle géométrie de pastille
  • Achèvement des travaux de rééquipement du système d’aspersion de la tour de refroidissement lancés en 2008: remplacement de 17 000 mètres cubes de clayettes plastiques de refroidissement

 

2011

 

  • Remplacement du régulateur de turbine par un système numérique bicanal
  • Remplacement du carter d’étanchéité des trois pompes de recirculation du caloporteur
  • Vérification de la sécurité des centrales nucléaires suisses après les accidents de réacteurs de Fukushima: les analyses lancées mettent l’accent sur la protection de l’installation contre les effets des séismes, des submersions et autres dangers naturels ainsi que contre les pannes d’alimentation électrique et la défaillance du dissipateur thermique
  • Installation d’un entrepôt de situation d’urgence avec mise en place de moyens d’intervention supplémentaires en cas d’événements extrêmes

 

2012

 

  • Remplacement de la régulation du circuit de vapeur vive par un nouveau système numérique
  • Remplacement du système de mesure à boules de la répartition de la densité de
  • puissance dans le coeur du réacteur
  • Remplacement du pont roulant de la halle des machines par un pont roulant de plus grande capacité
  • Achèvement de l’extension sud de la halle d’entreposage et de la surélévation du bâtiment des équipements doseurs J Achèvement des travaux de construction sur les quatre stations périphériques
  • Plan d’action Fukushima: intensification des travaux de vérification de la sécurité des installations, réalisation de nouvelles améliorations techniques ainsi que participation des centrales nucléaires suisses au test de résistance de l’UE

 

2013

 

  • Remplacement des turbines basse pression, des condenseurs et de l’alternateur
  • Achèvement des travaux de génie civil sur la canalisation de récupération des eaux polluées et sur la muraille de protection contre les crues
  • Actualisation de l’analyse probabiliste de sécurité en matière de séismes
  • 10 octobre: Le jalon de production des 250 milliards de kilowatts-heures est atteint

 

 

 

2014

 

  • Modernisation de la technique de contrôlecommande du réacteur: montage et mise en service de 32 nouvelles armoires de technique de contrôle-commande et de redistribution des circuits
  • Achèvement des travaux de sécurisation des abords de la centrale
  • Amélioration de la sécurité de tenue aux séismes d’armoires électroniques et autres composants
  • Après les nombreuses interventions de rééquipement destinées à l’amélioration du rendement général de la centrale au cours des années passées, nouvelle adaptation au 1er juillet des données de puissance électrique brute et nette: nouvelle puissance électrique brute 1060 MWel (au lieu de 1035 MWel); nouvelle puissance électrique nette 1010 MWel (au lieu de 985 MWel)
Communication presse

Betriebsverlauf

9.7.2018 16:40

Die Anlage produzierte im Juni 2018 nach Plan und ohne Unterbruch bis zum geplanten Abfahrdatum zur

...

Lire plus »
Visites

Visites

Venez nous visiter et faites-vous votre propre opinion!

Lire plus »
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Anlagenplaner (m/w)


Elektroniker/Automatiker (m/w)


Ausbildung zum Reaktoroperateur


Lire plus »