Le groupe turboalternateur à arbre unique comprend les corps haute pression et basse pression de la turbine, l’alternateur, une excitatrice et une excitatrice auxiliaire. Sa longueur est de 55 m et sa vitesse de rotation de 3000 tours par minute. Chacun des trois corps de turbine basse pression débouche vers le bas dans un caisson de condenseur qui est soudé de manière rigide à l’enveloppe externe du corps de turbine basse pression. Le berceau support de la turbine est constitué d’une table solidaire de la structure du bâtiment par l’intermédiaire de ressorts de suspension et d’amortisseurs. La vapeur d’échappement des turbines basse pression est retransformée en eau dans les condenseurs qui évacuent la charge thermique de condensation par le circuit principal d’eau de refroidissement. L’eau de ce circuit est à son tour refroidie par passage dans la tour de réfrigération. L’eau récupérée en aval des condenseurs, d’une température de 45 °C environ, est renvoyée vers la bâche alimentaire cylindrique horizontale par les pompes principales des condensats qui refoulent à travers les trois batteries parallèles des préchauffeurs basse pression. Les soutirages de vapeur d’alimentation des préchauffeurs basse pression se font sur les trois étages de la turbine basse pression.

L’alternateur synchrone triphasé bipolaire est conçu pour développer une puissance nominale de 1190 MVA. Il se compose d’une carcasse avec ses paliers, de l’ensemble suspendu élastiquement des empilages de tôles et des enroulements du stator, des joints d’étanchéité de l’arbre et des circuits de départ de l’énergie électrique, ainsi que du rotor à excitation par courant continu sans balais. Sur des alternateurs de cette taille, les enroulements du stator, y compris les barres conductrices de départ et les traversées de courant, sont directement refroidis à l’eau, tandis que le bobinage du rotor est refroidi à l’hydrogène. Compte tenu de cette charge d’hydrogène, l’alternateur est équipé d’une carcasse résistante à la pression et étanche aux gaz. Les refroidisseurs d’hydrogène sont logés verticalement dans la partie terminale du stator du côté de la turbine. L’alternateur, sa lubrification, son alimentation en hydrogène et en eau de refroidissement, ainsi que les dispositifs d’excitation font l’objet d’une surveillance permanente par de nombreux équipements de protection afin de détecter immédiatement tout état de fonctionnement hors limites, fuites, etc.

La puissance électrique produite à une tension de 27 kV est transmise au réseau d’interconnexion par le disjoncteur de départ du générateur, les trois transformateurs de bloc et le poste de distribution 380 kV.

Communication presse

Betriebsverlauf

14.11.2018 10:33

Die Anlage produzierte im Oktober 2018 nach Plan und ohne Unterbruch.

Im Berichtsmonat wurde ein

...

Lire plus »
Visites

Visites

Venez nous visiter et faites-vous votre propre opinion!

Lire plus »
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Besucherführer Teilzeit (m/w)


Leiter Einkauf (m/w)


Terminplaner


Physiker (m/w)


Lire plus »