Le couvercle du réacteur avec les grappes de contrôle

La puissance du réacteur est régulée par des absorbeurs de neutrons. La régulation en temps réel est assurée par des grappes de contrôle qui pilotent le flux neutronique et donc la puissance du réacteur. Réparties dans tout le coeur du réacteur, ce sont 48 grappes de contrôle pourvues chacune de 20 barres absorbantes qui sont introduites dans 48 des 117 assemblages combustibles. Chaque assemblage combustible est en effet doté de 20 positions exemptes de crayon combustible et est équipé d’un tube de guidage de grappe de contrôle. Sur les assemblages combustibles situés sur des positions libres de grappes de contrôle, une partie des tubes de guidage est utilisée pour recevoir les lances d’instrumentation du coeur. Ces lances servent à surveiller la répartition de la densité de puissance dans le coeur.

Les grappes de contrôle sont déplacées au moyen des mécanismes de levage par cliquet, à commande électromagnétique, disposés sur le couvercle de la cuve de pression du réacteur. Les grappes de contrôle peuvent être engagées plus ou moins profondément dans le coeur de réacteur pour régler sa puissance de fonctionnement. L’arrêt rapide du réacteur s’effectue par la chute de toutes les grappes de contrôle dans le coeur de réacteur. Cette chute est obtenue par la coupure de l’alimentation électrique des bobines électromagnétiques de maintien.

Communication presse

Jahresrückblick

9.2.2018 08:52

Das Kernkraftwerk Gösgen (KKG) produzierte 2017 netto 8,15 Milliarden Kilowattstunden (2016:

...

Lire plus »
Visites

Visites

Venez nous visiter et faites-vous votre propre opinion!

Lire plus »
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Ausbildung zum Reaktoroperateur


ICT System Engineer (m/w)


Lire plus »
© Kernkraftwerk Gösgen-Däniken AG /Sitemap/Impressum/Disclaimer